Entretien avec Gerald Carson Ingénieur de travaux (Cohos Evamy)

07.07.2016
 

A quels défis cette construction se trouvait-elle confrontée ?

La principale condition a été imposée par la ville, celle-ci voulant une passerelle qui serve de vitrine à son approche innovatrice de la construction de ponts. Pour un consultant en conception technique comme moi, cela signifiait avoir à jongler entre ce cahier des charges et les contraintes rigides liées au site, au budget et au délai de réalisation imparti.

 

L'élancement et la force obtenus grâce à Ductal® nous ont permis de travailler avec un large éventail de possibilités esthétiques que n'aurait jamais autorisées le béton classique.

Gerald Carson
 

Comment Ductal® est-il devenu la solution ?

Le programme de conception innovatrice de la Ville est favorable aux matériaux innovants. Le but initial de ce projet était de construire une passerelle aux lignes élégantes avec une poutre à section en T en Ductal® pouvant s'inscrire dans une voûte. L'élancement et la force obtenus grâce à Ductal® nous ont permis de travailler avec un large éventail de possibilités esthétiques que n'aurait jamais autorisées le béton classique.

En quoi consiste votre engagement au sein du programme de conception innovatrice élaboré pour Calgary ?

A ma connaissance, nous sommes l'un des seuls cabinets de conseil en ingénierie possédant une approche intégrée de la conception et sa propre équipe interne d'architectes. Nous travaillons en ce moment à un deuxième pont pour la ville de Calgary, avec la même configuration que celle dont a bénéficié le projet Glenmore/Legsby.

 

Contacter
notre service client