Projections de Ductal® : la première au Campus EDF

Le nouveau campus d’EDF vient d’être inauguré dans le cluster du plateau de Saclay, près des pôles historiques de l’École polytechnique et d’HEC. Réalisé par l’agence d’architecture Emmanuel Combarel Dominique Marrec Architectes (ecdm) en partenariat avec le groupe LafargeHolcim, le bâtiment se distingue par des volumes aux façades audacieuses, un défi rendu possible grâce à la mise en œuvre innovante de Ductal® projeté, une nouvelle formulation et un nouveau process de mise en œuvre du béton fibré à ultra-hautes performances (BFUP) de LafargeHolcim.

17.02.2017
 
Campus EDF Saclay - architects ecdm - Photograph J. Bernier
Campus EDF - ecdm - ©Jérémy Bernier
 

Heureux les collaborateurs d’EDF en formation continue ! Ils sont désormais accueillis sur le nouveau campus du groupe situé sur le pôle scientifique et technologique d’excellence de Saclay. L’occasion pour les personnels d’EDF, venus d’horizons divers, de se former et de se rencontrer, d’échanger et de se ressourcer dans un bâtiment dont les façades sont réalisées en coques préfabriquées de Ductal® projeté.

 

Le Ductal® matérialisation d’ambitions architecturales

« En architecture, l’utilisation du Ductal®  s’est développée dans plusieurs directions », analyse Pascal Pinet, Business Engineer en charge des projets iconiques Ductal® Europe. Si certains empruntent une voie « performantielle » en projetant de grands porte-à-faux, expression très technique des capacités mécaniques du Ductal®, d’autres mettent en avant ses propriétés de ductilité pour sculpter des façades préfabriquées monolithiques à la modénature sophistiquée et soignée, des « peaux »  dont les éléments de grandes dimensions semblent sans limites.

Pour le bâtiment EDF du Plateau de Saclay, en parallèle des capacités exceptionnelles de flexion, compression et traction du matériau, l’agence ecdm a mis en exergue les propriétés intrinsèques de finesse et de précision, d’étanchéité et de plasticité du matériau.

Les atouts propres au Ductal® projeté offrent en effet aux architectes plus de liberté pour concevoir des édifices innovants ; ainsi le campus EDF de Saclay, conçu comme un quartier de ville compact est une véritable prouesse architecturale.

Une architecture compacte pour un quartier de ville modulaire et lisible

À rebours des campus américains conçus comme des parcs ponctués d’îlots dispersés, EDF souhaitait construire un bâtiment unitaire multifonctionnel, ouvert 24 h/24 h, regroupant espaces d’accueil et d’exposition, espaces de formation et de réunion, espaces de vie et de détente… sans oublier l’hébergement. Un projet ambitieux qu’ont su imaginer les architectes d’ecdm. « Consommer des terres agricoles pour faire du bâtiment, ce n’est plus dans l’air du temps », résument ainsi Emmanuel Combarel et Dominique Marrec, fondateurs de l’agence. Dans une approche contemporaine du campus où la consommation du territoire est un enjeu, ecdm a inversé l’image du parc urbain habité ; organisé autour d’un patio central, et marqué par une césure vitrée à 360° réfléchissant le territoire, ici le bâtiment à la fois phagocyte et concentre le paysage.

 

a-news-campusedf-photo2.jpg
Campus EDF, Façade Ductal® Projeté,  ecdm ©Jérémy Bernier 

 

 

Une façade stratifiée en Ductal®

La conception du bâtiment est ordonnancée en strates. « Tout est structuré pour offrir un campus lisible et intelligible à des utilisateurs qui doivent très vite intégrer le cadre de vie qui leur est proposé et s’y repérer », précisent les architectes. Ainsi le hall et les salles d’exposition et de formation sont situés dans les 3 niveaux bas, l’hébergement - sphère plus intime - dans les 2 niveaux supérieurs avec, en interstice, les espaces de convivialité de restauration et de détente.

La composition de la façade alterne 3 strates de Ductal® et verre conférant au bâtiment une identité visuelle unique.

Du RDC au R+2, des coques préfabriquées en Ductal® projeté brun foncé teinté dans la masse habillent la structure du bâtiment. De grandes dimensions, ces coques offrent un visuel sans rupture de la strate basse qui s’inscrit pourtant dans une optimisation de la matière. Une lasure bicomposant de coloris brun, transparente à 75%, révèle la matière de cette résille en BFUP d’une extrême finesse.

Au 3e étage, un mur rideau légèrement réfléchissant abrite les espaces de restauration et de détente ouverts sur le paysage.

Ce paravent de verre met en lévitation les 2 derniers niveaux du bâtiment. Dédiés à l’hébergement, les volumes des 270 chambres sont fermés 2 à 2 par de grandes coques préfabriquées en Ductal® projeté qui englobent volets roulants et menuiseries extérieures. Une lasure grise, transparente à 25 %, parachève ce couronnement minéral.

La capacité de Ductal® projeté de répondre aux objectifs de la façade du Campus d’EDF ouvre ainsi aux architectes de nouveaux champs d’investigation de la préfabrication.

 

a-news-campusedf-schema1.jpg
Campus EDF - Une structure en strates, ecdm ©Jérémy Bernier
a-news-campusedf-photo3
 

 

 

La projection, fruit de 15 ans de recherche

La mise en œuvre de BFUP projeté vient couronner 15 ans de recherches sur l’utilisation du Ductal®, menées conjointement par LafargeHolcim et ecdm et qui ont abouti à la réalisation du Centre Bus de la RATP à Thiais ou encore la crèche Budin à Paris.

Ces travaux ont permis d’aboutir à une technique innovante de préfabrication. Jusqu’alors coulées, les façades en béton Ductal® du bâtiment ont été cette fois-ci projetées dans des moules en bois ou en élastomère. Pour ce faire, la formule de la matrice cimentaire a dû être adaptée à la technique de projection. Ce processus de préfabrication a été développé à Lyon, au sein du Laboratoire Central de Recherche LafargeHolcim (LCR), le plus grand centre de R&D du secteur. Une équipe Ductal® dédiée travaille constamment à la mise au point de nouvelles formules permettant des applications toujours plus innovantes. Dans le cas de la projection, l’équipe a planché sur plusieurs défis : « Il a fallu fluidifier les formules Ductal habituelles afin de permettre à la matière de circuler dans le dispositif de projection : pompe, tuyau, puis pistolet de projection ; avant d’être projetée en un brouillard de gouttelettes fines. Il fallait également faire en sorte que le béton puisse adhérer sur les rebords des pièce préfabriquées : des parois verticales de 60 cm », explique Pascal Pinet.

Ce procédé, permettant la réalisation de coques ultra-minces, met en valeur la ductilité des BFUP, « cette résilience des BFUP à se déformer avec retour à l’état initial qui a permis de réaliser des éléments monoblocs minces de grandes dimensions », indique Pascal Pinet.

La projection permet de s’affranchir des contre-moules et « il devient ainsi possible de projeter le Ductal® sur des formes plus complexes, difficilement envisageables sans contre-moule », précise Pascal Pinet, « pour de très forts niveaux de complexité, le procédé est sans doute moins onéreux car la pression de la matière projetée est moindre que celle de son équivalent auto-plaçant. Moules et contre-moules peuvent être moins résistants et étanches que ceux utilisés pour un coulage traditionnel. Ils est alors possible de les exécuter au moyen de matériaux économiques. Dans le domaine des BFUP, seul le Ductal® se projette : nous avons donc rendu ce projet réalisable ».

a-new-campusedf-photo5
Campus EDF - Façade Ductal® projeté - ecdm  ©Jérémy Bernier

 

 

Une profusion d’atouts

Ductal® est un matériau connu et apprécié des architectes pour ses nombreuses propriétés : résistance, ductilité, durabilité, esthétique, précision, faible porosité... Le processus de projection, utilisé pour la première fois au centre de formation EDF de Saclay, conforte ces atouts.

À Saclay, Les éléments de façades en Ductal® projeté se présentent comme une peau minérale continue. les panneaux de Ductal® mesurent plus de 8 mètres de hauteur, 2,70 mètres de largeur et 60 centimètres de profondeur, le tout dans une épaisseur de matériau réduite à 15 millimètres en partie courante. Les panneaux donnent une impression d’unicité et simplicité confondantes, et semblent s’affranchir de tout second œuvre : « la façade n’affiche plus que la rencontre du verre et du béton », concluent les architectes. De quoi satisfaire les équipes œuvrant sur le Ductal® : « Créer des typologies de façades au moyen de formes préfabriquées qui n’existent pas encore, c’est aussi notre raison d’être », se félicite Pascal Pinet.

 

Le Programme

26.000 m2 de surface plancher
12.000 m2 de façade, dont 4.000 m2 en
Ductal
® projeté
15.000 employé formés chaque année
70 salles de formation
2 grandes salles modulables
Une salle plénière
Une salle d'exposition de 450 m
270 chambres individuelles
Un restaurant de 300 places et 4 salons privatifs
Un bar lounge
Une salle de fitness
Une salle de détente
Une médiathèque
Une halle de formation technique de 3.000 m2
Un parking de 450 places
Un grand jardin
Un terrain pédagogique de poteaux électriques en extérieur

Les panneaux Ductal® projeté

Hauteur : 8 m
Largeur : 2,70 m
Profondeur : 60 cm
Épaisseur : 15 mm

Les acteurs du Programme

Architectes : emmanuel COMBAREL Dominique MARREC Architectes (ecdm)
Direction de travaux : CALQ
Maître d’ouvrage délégué : SOFILO ; assistant conception : ORENOQUE ; assistant travaux : AIA Associés
BET structure : JPM COFER
BET façade : VP&GREEN Ingénierie
Éléments BFUP de façade : Ductal®, LAFARGEHOLCIM / BETSINOR / C&E INGENIERIE
Certifications : HQE Excellent et Breeam Excellent

 
duowork-logo
 

Le Campus EDF, lauréat du prix d’architecture Duo@work

Ces innovations ont été remarquées. Pour le Campus d’EDF de Saclay, le couple ecdm et Ductal® LafargeHolcim a remporté le 1er prix Duo@work, un concours d’architecture récompensant les projets associant recherche architecturale et création industrielle innovante. À cette occasion, l'architecte Dominique Marrec a salué tout le potentiel esthétique, technique et poétique du matériau : « Une nouvelle génération de BFUP qui permet d’aborder la préfabrication avec la plus grande liberté. »

Une adéquation industrielle et architecturale confirmée par Pascal Pinet : « Ce sont les relations qui unissent Ductal® et ecdm qui nous ont permis d’évoluer et d’innover constamment. Depuis 15 ans, nous travaillons ensemble dans une approche continue, chaque projet étant l’occasion de poser les ferments du projet à venir ». 

En parallèle du Campus d’EDF, d’autres projets émergent. Il est à noter le projet de tour La Marseillaise, gratte-ciel émergeant du littoral phocéen, conçu par l’architecte Jean Nouvel, qui pourrait bientôt encore repousser les possibilités offertes par le Ductal®. « Nous sommes allés encore plus loin avec l’ajout de coursives extérieures dédiées à la maintenance, partie intégrante de la façade en Ductal®… Vous allez voir ! », sourit Pascal Pinet.

 

Contacter
notre service client

 

En bref : les avantages du Ductal® projeté

Aux propriétés « traditionnelles » de résistance, ductilité, durabilité, esthétique, précision, faible porosité et imperméabilité du BFUP coulé, viennent s’ajouter :

  • l’aspect et le toucher, encore plus lisse ;
  • la finesse d’épaisseur d’éléments monoblocs de très grandes dimensions ;
  • une précision extraordinaire, mettant fin aux besoins d’ajustements sur chantier, et permettant des joints réguliers d’une extrême finesse ;
  • une plus grande facilité pour réaliser des formes architecturales complexes ;
  • des économies d’échelle sur les moules ;
  • une isolation thermique très performante.