Le pont Mud Creek, Iowa, États-Unis - Revêtement

Notre nouvelle formule pour revêtement de structure en Béton Fibré à Ultra hautes Performances (BFUP) Ductal® est désormais disponible en Amérique du Nord.
02.08.2016
 

Une chape est normalement utilisée pour protéger la surface d’un tablier d’un pont contre la pénétration d’eau et/ou de sels dégivrants. On utilise généralement différents produits pour créer des chapes d’étanchéité et pour créer une bonne rugosité de la surface de roulement. Durable, le revêtement Ductal® a la particularité de pouvoir également renforcer le tablier tout en assurant une protection et une résistance à long-terme. Ductal® améliore la performance de l’ouvrage. L’application d’un revêtement Ductal® permet la réhabilitation du tablier sans avoir à procéder à un remplacement qui est beaucoup plus coûteux et qui requiert beaucoup plus de temps.

Le Pôle Technologique de LafargeHolcim a développé une nouvelle solution Ductal® de revêtement structurel thixotropique. Le matériau thixotropique conserve sa fluidité lorsqu’il est agité mais reste en place lorsqu’il est immobile. Notre solution a été employée avec succès dans de nombreux projets en Europe, dont les plus importants sont les viaducs de Chillon, en Suisse, ouvrage à 4 voies de 2,2 km (1,3 mile) de long.

Notre nouvelle formule, conçue spécialement pour les chapes, est très différente de notre solution Ductal® de joints de clavetage (Joint Fill), utilisée pour assembler les joints des différents éléments préfabriqués d’un pont. Le matériau constituant les joints de clavetage doit être fluide et auto-nivelant pour combler les vides. Or, la plupart des ponts sont construits avec une surface inclinée et un produit auto-nivelant ne resterait pas en place. Notre mélange thixotropique peut être appliqué sur un tablier incliné (jusqu’à 10 %) pour rester en place sans problème.

Le mois dernier, un revêtement Ductal® d’une épaisseur de 38 mm (1,5 pouces) a été appliqué sur un tablier, dans le comté de Buchanan, en Iowa, sur un pont de 30 m (100 pieds) de long. Pour ce projet pilote, nous avons fait appel à 2 collègues français, spécialistes de Ductal®, dont l’expertise terrain nous a été précieuse pour réaliser le dosage. Ce projet a été conduit en partenariat avec le Département des Transports de l’Iowa (Iowa DOT), la Federal Highway Administration (FHWA), le comté de Buchanan, l’Université de l’État d’Iowa (ISU) et 2 entrepreneurs locaux.

Lors de l’installation d’un revêtement Ductal®, il est tout d’abord nécessaire de poncer la surface en place pour éliminer les zones endommagées et fournir une surface rugueuse et texturée. La surface doit également rester saturée et sèche avant la pose de la chape.

 
 

Dans le cas du pont de l’Iowa, les revêtements des 2 larges voies de 4,3 m (14 pieds) ont été posés en plusieurs étapes. Ductal® a été mélangé sur site par 2 mélangeurs à haut cisaillement de 0,5 m 3 (0,65 yd 3 ). Des chariots motorisés ont déposé le matériau obtenu, qui a ensuite été étendu à l’aide d’outils manuels. Une règle vibrante a été tractée sur la surface afin de consolider la couche de 38 mm (1,5 pouces) d’épaisseur. Immédiatement après l’application, un produit de cure a été ajouté afin de maintenir le niveau d’humidité du revêtement. La 1 ère voie a ensuite été couverte de plastique pour la cure. Quelques jours plus tard, la 2 nde voie a subi le même traitement. Une fois la cure terminée, la totalité de la surface a été rainurée pour lui conférer l’adhérence nécessaire.

Le DOT de l’Iowa a fait preuve d’un esprit d’innovation : il tenait à étudier et tester notre nouvelle formulation. Souvent pionnière, l’institution a réalisé de nombreuses applications en BFUP Ductal®. Elle collabore depuis longtemps avec l’ISU, établissement qui emploie Ductal® depuis plus de 10 ans. Après la 1 ère journée d’opérations, le DOT de l’Iowa et l’ISU ont organisé un atelier sur le BFUP à proximité du site, pour partager l’expérience du projet de revêtement. Une trentaine de professionnels et d’étudiants ont assisté à l’événement et aux présentations de LafargeHolcim.

Ce projet innovant a permis de démontrer que la pose du nouveau revêtement Ductal® peut être réalisée au moyen de mélangeurs à haut cisaillement, que la mise en place peut être effectuée par une règle vibrante et que la surface peut être texturée par un équipement traditionnel de pré-polissage et rainurage à lame diamantée. Les conclusions de ce 1 er essai d’application sont extrêmement positives. Le tablier, qui sera attentivement observé dans les années à venir, constitue sans nul doute une excellente référence pour les projets de revêtement futurs.

Pour plus d’informations sur cet article, contactez Gaston Doiron

Pour plus d’informations sur le BFUP Ductal®, consultez le site www.ductal.com

 

Contacter
notre service client