Entretien avec Philippe Gibert, architecte, et Dominique Nowak

Au coeur du renouvellement urbain de Sedan, le centre culturel a pour vocation de devenir le repère de l'entrée de ville. L'architecte Philippe Gibert a choisi de créer une iden­tité forte en habillant les façades de panneaux en Ductal® perforé qui conjuguent lumière naturelle à l'intérieur et pro­tection des baies vitrées des agressions extérieures.

07.07.2016
 

La légèreté et la finesse des panneaux en Ductal® associées à la robustesse du matériau nous a permis de répondre à l'ensemble de ces impératifs.

Philippe Gibert
 

« Situé au sein d'un quartier sensible, le centre culturel aura pour vocation d'ac­cueillir de nombreuses activités dont des expositions d'art », explique Philippe Gibert.

« Nous avions donc pour mission de travailler sur l'ensoleillement et l'éclai­rage intérieur tout en assurant la pro­tection des baies vitrées. En outre nous souhaitions que le bâtiment réponde à la spécificité minérale de la place dans laquelle il s'intègre. La légèreté et la finesse des panneaux en Ductal® associées à la robustesse du matériau nous a permis de répondre à l'ensemble de ces impératifs. » Pour Dominique Nowac, ingénieur d'affaires de Betsinor, le préfabricant ayant réalisé ce projet, « malgré des perforations pouvant atteindre 6,5 cm de diamètre, les perfor­mances constantes du matériau ont permis de réaliser des panneaux de 2 X 4,5 m et de seulement 5 cm d'épaisseur pour cou­vrir les 330 m2 de façade en respectant toutes les contraintes de légèreté, de trans­parence et de protection souhaitées par le maître d'ouvrage ».

 

Contacter
notre service client